L’exposition est conçue pour être modulable et itinérante afin de circuler à travers les régions de l’intérieur du pays pour aller à la rencontre des populations. Sa destination finale est  le Palais Ksar Essaïd au Bardi qui doit être aménagé en futur musée.

Par ses qualités plastique et graphique et sa portée émotionnelle, l’exposition qui confère une valeur ajoutée à la dimension universelle de la révolution, est appelée à voyager hors des frontières pour en diffuser le message de liberté et de dignité. Une première étape est d’ores et déjà prévue à Marseille en mars 2019, elle sera abrité au Fort Saint Jean annexe du MUcem, d’autres suivront.