+216.........
Contact@.......

ExpoAdmin

Exposition: « Before the 14th », l’histoire immédiate au risque de ses images 23 Feb 2019

L’exposition « Before the 14th » interpelle le regard en essayant de restituer l’intelligibilité des faits de la révolution dans le travail des mots et des images. À ce pan du présent, elle peine néanmoins à offrir une nouvelle disponibilité qui transformerait la façon dont nous en sommes les témoins. Itinérante, elle se poursuit jusqu’au 31 mars 2019 au Musée national du Bardo.

Il a fallu du temps. Il a fallu surtout des images impures et incertaines, en prise immédiate avec l’événement, pour que l’histoire s’accélère. Il a fallu des vidéos dites « amateurs », à la matière pixélisée, mal cadrées et bigarrées, pour apporter sa pierre à la lutte. Ces images parfois floues, parfois tremblotantes, souvent saisies par des téléphones portables, offrent de précieux documents sur un réel brûlant : notre perception de la révolution tunisienne de 2011 est indissociable de ces matériaux dont nous avions peut-être perdu le souvenir.

Poursuivre la lecture

 

Read more

Tunisie: une exposition sur la révolution «Before the fourteen, Instant tunisien»

A Tunis, le musée national du Bardo accueille une exposition temporaire inédite consacrée aux jours qui ont précédé la chute de Zine el-Abidine Ben Ali. « Before the fourteen, Instant tunisien » propose de revivre, à travers des centaines de documents historiques les 29 jours entre le 17 décembre 2010 et le 14 janvier 2011 qui ont fait la révolution.

Poursuivre la lecture

Read more

Table ronde : Les Commissions indépendantes et les circonvolutions de la transition démocratique

Musée national du Bardo, mardi 12 février 2019, à partir  de 14 h

Le 14 Janvier 2011, le Président Zine-al-Abidine Ben Ali fuit ; le spectre du vide institutionnel  plane sur le pays que secouent l’insécurité, les rassemblements, les revendications sociales et politiques et la suspicion du complot.

En vingt-quatre heures, la Tunisie voit le gouvernement se reformer. Le choix de l’article 56 de la constitution, légitimant un éventuel retour du Président en fuite, soulève un tollé. Le 15 janvier 2011, on recourt alors à l’article 57 qui définit les attributions et les fonctions du Président par intérim en cas d’empêchement absolu du président de la République d’exercer ses fonctions. Fouad Mbazâa, président de la Chambre des députés, est immédiatement investi des fonctions de président de la République par intérim.

C’est dans un climat délétère que Mohamed Ghannouchi, qui occupe le poste de Premier ministre, prononce un discours, le 17 janvier 2011, et annonce la formation d’un gouvernement d’union nationale composé de ministres et hommes politiques de l’ancien régime, de représentants des partis légaux d’opposants à Zine-El-Abidine Ben Ali, de trois experts désignés par l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et d’indépendants de la société civile ; et  la constitution de trois commissions  indépendantes composées d’experts dont le rôle essentiel est d’assurer la transition démocratique.

Alors que la première commission, qui se transformera en véritable assemblée et prendra le nom de « Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution,  de la réforme politique et de la transition démocratique », se voit confier la tâche  de réformer le code électoral, la seconde a pour prérogatives l’établissement des affaires de malversation et de corruption, la troisième se doit de repérer les faits et abus perpétrés durant la période du 17 décembre 2010 au 14 janvier 2011.

Ce discours qui vise à poser les bases de la transition démocratique et se propose d’inventorier abus et méfaits, d’assainir et de corriger et qui, par conséquent, ne répond pas aux attentes d’une révolution encore en marche, n’a-t-il pas voué le travail des commissions soit  à l’échec soit à leur émancipation ?  En se contentant d’engager des réformes, en gardant en son sein des figures connues de l’ancien régime, le gouvernement d’union nationale ne s’est-il pas condamné et n’a-t-il pas entraîné les trois commissions à l’inachèvement de leurs travaux ou à leur opposition aux différents gouvernements qui ont assuré la première phase de la transition démocratique (15 janvier-23 octobre 2011) ?

Taoufik Bouderbala, Neïla Châabane, Yadh Ben Achour, Latifa Lakhdar et Selma Mabrouk répondront, par leurs témoignages et leurs analyses, à ces questions, lors de la table ronde qu’animera Hichem Abdessamad.

Une visite guidée de l’exposition des archives de la révolution, Before the 14th, instant tunisien permettra aux participants qui le souhaitent de revivre par l’image l’historique des soulèvements qui ont agité le pays, le cortège des deuils et des souffrances, ainsi que le moment de cohésion sociale qui a marqué la journée du 14 janvier 2011.

Les personnes intéressées par la visite sont priées d’inscrire leurs noms en envoyant un message privé (Facebook) à  Rabâa Abdelkéfi et de se présenter au Musée national du Bardo à 12h30.

 

Read more

Bardo: Exposition inédite, sur les moments forts de la révolution

Première au Musée du Bardo : une exposition inédite retracera les moments forts de la révolution tunisienne, à travers des photos, textes et vidéos.

Baptisée “Before the 14th, Instant tunisien – Archives de la révolution”, cette exposition fait défiler les événements depuis le 17 décembre 2010, au moment où le marchand ambulant Mohamed Bouazizi s’est immolé par le feu, jusqu’au 14 janvier 2011, quand Ben Ali, son épouse et ses enfants ont pris la fuite, vers l’Arabie saoudite.

Poursuivre la lecture

Read more

Inauguration de l’exposition “Before The 14th, l’instant tunisien”

«L’exposition “Before The 14th, l’instant tunisien” a été inaugurée par le président de la République, à l’occasion de la célébration du huitième anniversaire de la révolution du 14 janvier,  le lundi, au musée national du Bardo»  selon une dépêche TAP.

Before The 14th, l’instant tunisien” est une exposition inédite illustrant le couronnement d’un travail de collecte du patrimoine numérique des 29 jours de soulèvements populaires tunisiens.

Réalisée par un collectif de la société civile, avec l’appui du ministère des affaires culturelles, l’exposition propose un voyage temporel à travers des archives numériques enregistrées sur des écrans télés installés dans des cabines.

Poursuivre la lecture

Read more

Before The Fourteen, l’instant tunisien, expose la révolution (Vidéos + Photos)

« Before The Fourteen, l’instant tunisien » est une exposition inédite illustrant le couronnement d’un travail de collecte du patrimoine numérique des 29 jours de soulèvements populaires tunisiens (17 décembre 2010-14 janvier 2011).

Caractérisée par la richesse du fonds collecté, sa valeur informative et sa charge émotionnelle, l’exposition « Before The Fourteen, l’instant tunisien » a été inaugurée, lundi, par le président de la République Béji Caïd Essebsi, à l’occasion de la célébration du huitième anniversaire de la révolution du 14 janvier, au Musée National du Bardo.

Elaboré par un collectif de la société civile avec l’appui du ministère des affaires culturelles, l’exposition propose un voyage temporel à travers des archives numériques enregistrées sur des écrans télés installés dans des cabines. Les visiteurs peuvent ainsi suivre des extraits de journaux télévisés issus de différentes chaînes étrangères retraçant les événements d’un large mouvement de soulèvement populaire entraînant la chute du régime de Ben Ali. Des installations proposant des archives numériques illustrant des paroles de citoyens, des internautes, ou des cyber-activistes sont aussi exposées.

Poursuivre la lecture

Read more

« Before the Fourteenth, instant tunisien », au Musée national du Bardo.. Arrêter le temps sur des événements marquants de notre histoire commune

le Musée national du Bardo accueille du 14 janvier au 31 mars 2019 l’exposition documentaire temporaire « Before the fourteenth: Instant tunisien ». L’exposition qui sera inaugurée le 14 janvier à ‘l’occasion de la célébration du 8ème anniversaire de la révolution, se présente comme un événement commémoratif inédit à vocation pédagogique; citoyenne et artistique.

Elle se propose de montrer une sélection d’archives écrits, sonores et visuels des événements du 17 décembre 2010 -14 janvier 2011; événements qui constituent autant de repères pour l’écriture d’une page incandescente de l’histoire contemporaine de la Tunisie.

Poursuivre la lecture

Read more

Before the 14th, Instant tunisien : vision rétrospective de la révolution

L’exposition « Before the 14th, Instant tunisien – Archives de la révolution – » se tiendra du 14 janvier au 31 mars au Musée national du Bardo.

Cette exposition présente une vision rétrospective des événements de la révolution tunisienne (17 décembre 2010 / 14 janvier 2011).

Before the 14th, Instant tunisien s’accompagnera d’un programme d’activités autour de l’exposition. A portée pédagogique, documentaire et artistique, l’exposition propose, dans une scénographie inédite, une reconstitution des 29 jours de la révolution – 17 décembre 2010 – 14 janvier 2011.

Poursuivre la lecture

Read more

INSTANT TUNISIEN – LES ARCHIVES DE LA RÉVOLUTION

Le 14 janvier 2011, le Président Zine El Abidine Ben Ali s’enfuyait de la Tunisie après 23 ans de pouvoir sans partage. 29 jours plus tôt, le 17 décembre 2010, à la suite de l’immolation d’un jeune vendeur de rue, le pays commençait à s’embraser et une révolution inédite s’enclenchait.

Spontanée, indépendante de toute idéologie et sans guides politiques, la révolution tunisienne a trouvé son expression dans l’image et a inauguré en conséquence » le mariage des nouvelles technologies et de la rue « ainsi que l’ère de la communication numérique, introduisant un nouveau type de pensée et de nouvelles expressions artistiques.

L’exposition présentée au Mucem est une adaptation de l’exposition inaugurée le 14 janvier 2019 au musée National du Bardo en Tunisie.

Poursuivre la lecture

Read more